Pourquoi Rainbow Spot s’est-elle crée ?

L’Association Rainbow Spot s’est créée en mars 2019. Elle est le fruit d’une mise en commun de parcours personnels, d’engagement et d’expertises dans les domaines de la migration, du genre et des questions LGBTIQ+. Au vu de l’invisibilité des migrations LGBTIQ+, des lacunes au sein du réseau vaudois, et des problèmes complexes caractérisant ce domaine nécessitant une action spécifique, Rainbow Spot s’est créée pour répondre aux besoins spécifiques des personnes migrantes LGBTIQ+. Du fait d’une position à l’intersection de plusieurs discriminations (genre/sexualité, statut de séjour, origine culturelle) les personnes migrantes LGBTIQ+ sont en effet particulièrement exposées : aux violences, aux risques pesant sur la santé, ainsi qu’à la marginalisation sociale. Précisément en lien avec ce cumul de vulnérabilités, les migrant.e.x.s et réfugié.e.x.s LGBTIQ+ sont souvent contraint.e.x.s à l’invisibilité.

Qui constitue Rainbow Spot ?

Rainbow Spot est constitué d’un comité de 3 personnes, d’une équipe de 5 personnes (activités courantes), d’une équipe élargie (activités plus ponctuelles) de huit personnes, d’un groupe d’échanges et d’actions collectives d’une vingtaine de personnes. Parmi les personnes ayant fondé Rainbow Spot, une personne a un parcours de migration, une est issue de la migration, une autre n’a pas de parcours migratoire, toutes sont LGBTIQ+. Aujourd’hui cette diversité se retrouve parmi les personnes qui font vivre l’association. Rainbow Spot travaille à renforcer la participation des personnes migrantes et réfugiées en son sein.

Quelles sont les ressources de Rainbow Spot ?

Rainbow Spot s’est constituée de manière entièrement militante au départ. L’association ne disposait d’aucune ressource, mise à part un don de CHF 2000.- et d’un don en nature (ordinateur). Sa mise en place doit beaucoup à l’hospitalité de la Fédération syndicale SUD, qui depuis le début héberge Rainbow Spot dans ses locaux en lui prêtant un bureau pour certaines heures de la semaine. L’équipe de Rainbow Spot est au départ entièrement militante et elle le demeure en bonne partie. Dès 2020, l’association a obtenu des soutiens ponctuels du Bureau lausannois pour les immigrés (BLI) et du Bureau cantonal pour l’intégration des étrangers et la prévention du racisme (BCI), de communes vaudoises, et actuellement bénéfice de soutiens non pérennes des fondations Harlet Snug et OAK Foundation.